apple store
RESTIAMO UMANI

RESTIAMO UMANI – IL NUOVO ALBUM DEI SINE FRONTERA

Il a commencé le 24 avril dernier avec la première date de présentation officielle de séjour tour humaine d’un nouveau disque.

Dates de forte rétroaction positive jusqu'à présent, aussi bien en Italie et à l’étranger et les anciens combattants de nouvellement ouvert concert de Goran Bregovic à Mantoue, le Frontera Sine continuera de marcher sur les stades de la péninsule. Voici les prochaines dates annoncées jusqu'à maintenant :

RESTER humain TOUR-septembre 2016

10/09 – Ravenne – Pala de Andrè – Festa de l ' unità
17/09-Brunico (BZ)-UFO-racines et des ailes C.G.
* mise à jour calendrier / /

SINE FRONTERA « séjour humaine », le nouveau disque.
du 22 avril en cd et digital
(étiquette chaotique est le groupe Rev/Distr. Promo/artiste premier Digital. Indiebox musique)

COUVERTURE de rester humain 14 x 14

Précédé par le single « les migrants » sur 22 avril 2016 nouveau disque de SINE FRONTERA, « rester humain ».

Titre de l’album est un hommage à la pacifiste de la jeune journaliste Vittorio Arrigoni, tué dans la bande de Gaza en 2011, qu’il utilisa pour fermer chaque élément de correspondance avec l’expression « rester humain », appelé encore dans le titre de son livre « Gaza. Souhaitez-vous l’homme «.

Sur cette suggestion initiale s’exécute le fil narratif du nouvel album qui prend la forme d’un album-concept où l’éducation de Mantoue développe une réflexion sur la déduction de l’homme et ses contradictions profondes. Libre-arbitre, particularité qui distingue l’être humain par d’autres organismes, ce qui en fait à la même créature fragile de temps, bien sûr désireux de bonté et d’altruisme, comme acteur de la violence brutale et féroce, auteur de leur choix et leur barreur des dérives, une manière ou l’autre. Sont bien et le mal, noir et blanc qui imprègnent l’humanité tout entière, sans distinction, les âmes de ce nouveau chapitre.

Il s’agit donc d’une analyse sur le présent et sur l’involution culturelle endémique dans notre société, menée par la musique et les paroles des onze chansons sur le disque, une réflexion sur l’être et de rester humain.

**************************************************************************

Avec des chansons comme « nuages noirs », « migrants » et « Ondes de mer en tête » Sine Frontera sont auteurs d’histoires nouvelles poésie permettant de photographier la situation mondiale actuelle, se référant au terrorisme, de guerre, de l’immigration et de la propagande politique populiste qui va avec et qui est basé sur l’exploitation des tragédies et des peurs collectives. « Musique à vent » attire l’attention sur l’importance de la protection de la planète, notre habitat naturel, à préserver et à protéger. Trouver l’espace sur le moule de disque des chansons populaires, comme « John the orb », une chanson ironique de la tradition de Mantoue, rédigée par le vieux Mendes, dédié au monde du cyclisme et en particulier un accordéoniste aveugle avec une passion pour les deux roues. De la même inspiration « Fòla par Jean-Michel », chanson populaire qui rappelle l’histoire de l’homme noir comme une métaphore de la peur de l’homme vers ce que vous ne connaissez pas. « Barbe Noire » évoque les atmosphères des pirates avec le récit de l’épopée de Edward Teach, le Corsair est devenu un pirate, connu comme Barbe Noire. La chanson, écrite et interprétée initialement par Alessandro Bernini (aka Alemask) a été ré-arrangée folk tordre par Sine Frontera. L’atmosphère de cirque et tzigane « Circus » et l’instrumental Hound « Balkan » ligne « contes de fées et nuages », doux et nostalgique ballade finale sur le passage du temps, les changements qui en résultent et les choses qui finissent parfois par laissant une empreinte indélébile.

**************************************************************************

Les racines musicales de Frontera Sine sont étroitement liés à leurs places, jusqu'à la vallée du Pô et la tradition du Folk, mais aussi avec délicatesse et naturel combat pour raconter l’histoire du monde, transportant l’auditeur des banlieues des grandes villes à l’interminable de l’Amérique du SudLes mélodies celtiques et irlandaises fusionnent avec fanfares balkaniques, de folk, de reggae et de ska, de jouer les tarentelles et ballades, sweet ironique. La Frontera Sine faire filmer leur pavillon musical. Le 22 avril 2016 présente le nouvel album « rester humain ».

**************************************************************************

Sine Frontera « migrants »-Official Video 

LES MIGRANTS. Une chanson expliquant depuis le titre, face à un problème plus que jamais présente et tristement : le drame vécu par des milliers de gens contraints par la guerre et la misère d’abandonner leurs villes natales, bravant la mer, d’atteindre les rivages de l’Europe. Le texte dit première main, le misérable d’un voyage de réfugiés, à bord d’un bateau plein de gens, à la recherche d’une vie meilleure si tout va bien. Toujours sensible aux questions sociales, la Frontera Sine décider de consacrer ce premier single, à cette tragédie collective, résumée dans ce voyage, qui, malgré son kilométrage apparent souci de concision, ne semble jamais finir, très dangereux, et qui implique un départ douloureux de la souffrance et l’être aimé, à la recherche d’un nouveau monde. Alessandro Sanna, signant les photos de couverture et les illustrations dont le clip fut tourné. Réalisé par Roberto Pavani. Animations par Matthew Codognola.

« Les migrants » a été enregistrés au Studio Awais (MN) par Simone Angiuli. ' : Chaotique est le groupe Rev, S. Biagio (MN). Texte par Antonio reste. Musique et arrangements par Sine Frontera. Illustrations par Alessandro Sanna. Animations par Matteo Codognola. Directeur et D.O.P. Roberto Pavani. Masterisation : IndieBox Music Hall. Bureau de presse : IndieBox musique


Tiré du communiqué de presse IndieBox musique

About redazione

Check Also

Davide Iodice

Davide Iodice

BIOGRAPHIE Classe de Davide Iodice 1980, il a étudié l’art et design et a obtenu …